top of page

Activité peinture

Un atelier peinture peut être proposé à l'enfant assez tôt. C'est l'adulte qui va adapter l'activité selon les capacités de l'enfant et son ressenti à lui. Je vous en dis plus dans cet article, suivez le guide !

peinture libre multicolore avec scotch a décrocher pour faire des lignes artistiques


La peinture est une activité libre et créatrice : l'enfant laisse sa trace et il doit pouvoir faire selon son rythme, son envie. L'adulte se doit de respecter la création de l'enfant et interférer le moins possible. L'adulte se place en position de personne ressource, qui guide éventuellement mais surtout rassure par une présence bienveillante et encourage.

Faire à la place de l'enfant est contre productif.

Il est également inutile de surinvestir son dessin (ex : "oh wouaw, c'est magnifique" alors que c'est tout marron avec presque un trou dans le papier). A l'inverse, ne dévalorisez pas non plus sa production ("c'est moche là, applique toi plus !" "oh, tu as dépassé là, regarde ça ne va pas du tout").

Vous pouvez en revanche décrire ce que vous voyez et le féliciter pour le temps passé ou la précision ou l'énergie mise dans l'activité. L'enfant se sentira fier, non pas du résultat (qui avouons le ne sera pas magnifique dès ses 2 ans) mais du chemin parcouru. Essayez toujours de trouver un aspect positif dans ce qu'il a entrepris, c'est plus encourageant et constructif que la critique.


L'activité peinture est souvent source de plaisir pour l'enfant :

- il laisse libre court à son imagination. Il peut ainsi libérer (inconsciemment) ses émotions, son énergie.

- il laisse une trace, des empreintes. Il fait le lien entre son geste et le tracé et prend progressivement conscience de ce dont il est capable de faire. La peinture lui appartiendra et c'est lui qui aura créé.

- l'enfant créé ses expériences sensorielles. Surtout visuelles et tactiles : votre enfant découvre des sensations de chaleur ou froid avec la peinture, découvre différents outils pour laisser sa trace. Il voit les couleurs et leurs mélanges. Vous pouvez également y ajouter de l'auditif ou olfactif (peinture avec des objets faisant des sons et peinture avec des arômes ajoutés).


Parfois, la surface proposée n'est pas suffisante, proposez d'autres supports afin que l'enfant puisse réellement expérimenter l'activité.

Parfois, certains enfants n'apprécient pas le contact avec la matière ou paniquent si la peinture atteint leur peau. Il sera alors important de respecter la peur ou le dégout et d'accueillir l'émotion en proposant régulièrement l'activité à l'enfant qui pourra refaire l'expérience à d'autres moments avec d'autres supports, d'autres outils.


Vous pouvez ainsi diversifier l'activité peinture en proposant des variantes :

- peinture propre, peinture faite maison, peinture à l'eau, peinture acrylique, glaçons, peinture gonflante, peinture au sel, ...

- peinture sur une table, au sol, sur un tableau incliné, en position verticale.

- mains, pinceaux, rouleaux, bouchons de liège, éponges, petites voitures, cotons tiges, fils, fourchette, ...

- sur une feuille blanche ou de couleur, sur des rouleaux de papiers toilette, sur un dessin imprimé, sur du carton, sur un tableau, ...

- ajout de paillettes, collage par dessus, peinture totalement libre, ....

Ces différentes propositions permettent de multiplier les expériences et d'enrichir ses compétences, ses découvertes, sa sensorialité, sa maitrise des gestes.

-> toutes ces méthodes et outils ont déjà été testées et approuvées par moi et soit mes enfants soient les enfants accueillis au sein des espace-jeux que j'ai animé :-D


peinture blanche avec colle incluse pour effet bonhomme de neige fondu


Info importante : plus l'enfant est petit et plus il sera important de proposer des grands supports (ses gestes étant moins précis). Il ne faudra pas avoir trop d'attentes artistiques. En grandissant, l'enfant pourra affiner son mouvement, sa précision, sa concentration et travailler sur des supports plus petits ou avec du matériel plus fragile.


Autre point à prendre à compte : la pénibilité de la tâche.

Si certains enfants passent plusieurs dizaines de minutes et barbouillent leur(s) feuille(s) avec plaisir, d'autres n'y passent que quelques secondes ou minutes. Parfois le temps d'installation et surtout de rangement et nettoyage est plus long que l'activité elle-même. De même, quand on a plusieurs enfants en charge, il faut pouvoir gérer le nettoyage des mains (voire de beaucoup plus, selon la liberté prise par certains !). Cela demande donc de l'énergie et une organisation pour l'adulte qui propose l'activité.

Ainsi si vous n'êtes pas à l'aise ou fatigué à l'avance par la tâche, ne vous forcez pas et proposez d'autres activités moins salissantes ou moins complexes à mettre en place (coloriage, feutre, pâte à modeler, ou autre chose). Vos enfants auront d'autres occasion de peindre ou de laisser leur trace et ils préféreront faire une activité avec un adulte qui prend du plaisir que de faire quelque chose avec un adulte stressé.


Petit conseil supplémentaire : Protégez bien vos surfaces, les vêtements de vos enfants et les vôtres.

Pour les surfaces : une nappe, un grand carton, une bâche, ... vous permettrons de limiter les dégâts collatéraux.

Pour vous et les enfants : de vieux habits et/ou des blouses seront utiles pour vous protéger de projections ou chutes (in)vonlontaires de peinture.

préparation de la peinture en glaçons et mélange de couleurs


Cet article vous a plu ? Alors 3-2-1 ! A vos pinceaux !


Posts récents

Voir tout
bottom of page